Archives du 08/09/2022

Courte série de quelques tribulations en ville *1/2*

Cela ne ressemble pas à une marée humaine (ou elle serait basse), juste des croisements imprévus, de secrètes destinations, des rencontres instantanées – le temps d’un regard ou d’un soupir -, des frôlements visuels ou physiques, des tourbillons d’air rapides ou des gouttes de pluie annoncées, des rayons de soleil capricieux dans les cieux, des klaxons timides (il manque vraiment des sonnettes), des paroles qui volent (beaucoup parlent tout seuls, prothèses blanches entrées dans les oreilles), des jambes qui tricotent et des mains qui aiguillent, des vélos velléitaires, des trottinettes véloces, des scooters aériens (leur musique électrique est plaisante), des planchistes rares, des utilisateurs de gyropodes cachés, des voitures à l’arrêt, des camions au charbon, et un piéton (sur ton), tranquille rue Dieu.

Trib1_DH

Trib2_DH

Trib3_DH

Trib4_DH

(Paris, avenue de la République,11e)

Trib5_DH

(avenue Parmentier, 11e)

Trib6_DH

Trib7_DH

(rue Bichat, 10e)

Trib8_DH

(rue Dieu, 10e, photos prises le 5 septembre.)

(Philip Glass, Glassworks – 01- Opening)

D.H.

[ ☞ à suivre ]

Tagué , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :