La dialectique dans la coupole /3-3\

Résumé ultra-rapide des deux précédents « posts » portant sur la visite, lors d’une des Journées européennes du Patrimoine, du bâtiment d’Oscar Niemeyer créé pour le PCF à Paris, place du Colonel-Fabien (10e).

Fabien1 18.9.22_DH

Fabien2 18.9.22_DH

(Paris, 18 septembre, agrandir les images.)

(Leonard Cohen, The Partisan)

D.H.

[ ☞ FIN ]

Tagué , , , ,

14 réflexions sur “La dialectique dans la coupole /3-3\

  1. j’aime mais j’ai un rien de vertige 🙂
    et puis Cohen

  2. vertigineux ! mais quand même, « du passé faisons table rase » est un rien antinomique avec la notion de patrimoine, non ?

    • @ carnetsparesseux : Non, il s’agit d’une dialectique aller-retour entre la connaissance et la conscience nécessaires des mauvais moments de l’Histoire vécue et le maintien du socle idéologique de gauche, avec sa cohorte de grandes figures, garant des valeurs de liberté et de progrès.
      Le patrimoine est ainsi le couvent précieux de la Patrie. /:\

  3. PdB dit :

    il y eut dans ces murs une exposition « Antoine Vitez, pĥotographe » (pour se souvenir)… 🙂

    • @ PdB : ce lieu d’exposition(s) a permis à beaucoup de visiteurs de découvrir des photographes, des peintres, des écrivains, des architectes… – et quelques pensées politiques ! 🙂

  4. Robert Spire dit :

    Cette soucoupe (non « explosante ») fixe un moment historique, le meilleur. Faut bien ne pas oublier cette période (gloire méritée du PCF) des « Partisans » et du CNR. La suite fût moins glorieuse, voir entre autres le destin de Georges Guingouin.

    • @ Robert Spire : La chanson de Leonard Cohen rappelle la période de la Résistance et ce n’est pas la petite manœuvre du président de la République cherchant à récupérer les initiales du CNR qui en ternira la mémoire vive. 😉

  5. DAH KPODEGBE dit :

    comctatez moi pas whatsapp pour plus d’information sur les #relations_amoureuses #comsultation #richesse 🇧🇯62 10 96 01

  6. Merci pour la visite gratuite et verticale, je ne connaissais pas cette vue magnifique (et désolé pour le retard, contingent et non pas « systémique »).
    Il est difficile d’imaginer la destinée de ce bâtiment à l’auguste coupole (son histoire est déjà bien complexe).
    J’apprends sur BFMTV (Ulysse Gosset) que le président dort 4 heures par nuit (comme Napoléon, finalement ; tout va bien donc).
    🙂 (remarque hors-sujet mais amusante)

    • @ Dominique AUTROU : j’espère que ce bâtiment « patrimonial » ne sera pas mis en vente un jour comme feu celui du PS, rue de… Solférino !
      Concernant notre surhomme, il serait nécessaire qu’il consacre ses nuits entières à l’avenir de la France, mais prévoie quand même sa retraite (vers l’âge de 90 ans)… par exemple à l’Île d’Elbe ! 🎩 🪖 ⛱

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :