Archives de Catégorie: paysages

Respirez l’air sans particules apparentes

Ne vous préoccupez pas de cette concurrence céleste, plus rapide et volant plus haut que vous-mêmes. Quelle est votre responsabilité ? Vous ne transportez personne, vous ne risquez pas de vous abîmer en mer ou de percuter des tours après avoir été détournés de votre destination finale (l’Afrique, par exemple) : vous migrez, vous n’êtes pas encore soumis à l’obtention de papiers d’identité ou à de gigantesques filets à papillons qui seraient tendus dans l’espace pour interdire toutes vos allées et venues.

Oui, le battement d’ailes se fait en cadence et votre moteur ne demande aucun carburant autre que le désir du voyage au-dessus de la terre, des mers et parfois au travers des nuages. Suivez votre instinct – vous n’avez pas besoin de GPS ni de pilote automatique – et ne vous laissez pas distraire de votre itinéraire. Les chasseurs ont sans doute la vue obscurcie par quelque Corbière avalé plus que de raison et confondent le fût de leurs fusils avec les canons du populisme qu’ils ingurgitent jusqu’à plus soif.

Respirez l’air sans particules apparentes – la Révolution les avait pourtant supprimées – qu’elles soient « fines » ou grosses, ne faites pas la course avec les long-courriers qui sponsorisent nos footballeurs au ras des pâquerettes, vivez sans contrainte même si c’est pour une durée limitée (tout le monde est logé à la même enseigne), et jouissez du vent, des vagues survolées, des maisons minuscules, des fleuves qui serpentent sans le moindre venin, du bleu du ciel, du blanc des cumulus nimbus et des souvenirs effacés et toujours recommencés.

(photos prises le 25 mai. Cliquer pour agrandir.)

(Hervé Cristiani, Il est libre Max)

Tagué , ,