Archives de Tag: John Coltrane

Partir hors de soi

(Paris, 16 février, 17:53. Cliquer pour agrandir.)

Partir hors de soi, hors-sol, près du soleil, s’évader même si les barreaux de la prison restent invisibles, se projeter vers là-bas (suivre le panneau indicateur J.-K. Huysmans) ou juste à côté, se détacher des contingences et des conciliabules, des confidences et des slows confits, galoper sur les eaux puisque les péniches ne prennent plus d’auto-stoppeurs, s’accrocher aux rênes et faire mine de chasser le renne, disloquer les rêves en forme de cauchemars, respirer le vent qui n’effraie pas les poissons volants, aspirer l’eau salée et la recracher même sans évents baleiniers, les événements suffisent, surplomber, survoler comme un drone la foule des cyclistes rares sur des pistes gigantesques, rire de haut, pleurer d’en-bas, s’insinuer, s’insérer, s’infiltrer, s’immiscer entre les nuages volages, devenir l’un d’entre-eux, une minuscule bulle anonyme à la géométrie de ouate, se camoufler dans la cohorte sur fond bleu ciel, le cerveau reposé à l’instar, à l’étoile, d’un ovni curieux croisant un robot persévérant, la « planète rouge » attaquée à nouveau avec succès, bientôt peut-être atterrir « en mars » (proposition de nouveau slogan pour le particule macroniste), ouvrir grands les yeux aux paupières encore collées, manger des paupiettes de veau – avant l’interdiction un jour fatale – après avoir coupé la ficelle, boire au goulot même en liberté surveillée, et imaginer alors « un autre monde » où règnerait (salut, Lichtenberg !) la loi du parapluie sans toile auquel manque le manche.

(John Coltrane, Naima)

Tagué , , ,