Archives de Tag: Judas

(pas à l’œil sans doute)

Tu as dû faire ça la nuit, prendre ta bombe à peinture et puis un nom t’est passé par la tête – à moins qu’il ne corresponde à quelqu’un que tu connais – et tu as ainsi laissé une apostrophe, une « signature », elle était plus « pincée » que « pinceau », tu désirais peut-être entrer dans l’immeuble ou tout simplement regarder par l’œilleton ce qu’il y avait dans la cour mais aucune lucarne oculaire ne semblait percer l’huis, et de toute façon tu étais à l’extérieur, la porte semblait en fait traîtresse à ton désir, opposée fermement, close sur elle-même et sur l’au-delà de son horizon barricadé (comme un mini-mur de Berlin), vraisemblablement un passage avec des pavés sans âge et quelques brins d’herbe minuscules dans les interstices, puis une petite cour intérieure, la couleur du nom biblique tranchait maintenant avec la relative discrétion du chambranle, elle se verrait bien le lendemain matin depuis la rue, on chercherait quelle signification elle pouvait porter, enfin, ceux qui la remarqueraient car cet endroit était maintenant offert à l’achat – une promesse non tenue et alors une vengeance écrite ? – mais il faudrait quand même redonner un coup de badigeon avant de faire visiter l’endroit pour le vendre (pas à l’œil sans doute), alors que tu avais marqué, inscrit, tagué, gravé l’envers des choses.

Judas-DH (Photo prise hier à Paris. Cliquer pour ouvrir l’espace.)

The Doors, Brake On Through (To The Other Side)

Tagué , ,