Archives de Tag: Liberté chérie

LIBERTÉ CHÉRIE

Le tiers livre et Scriptopolis sont à l’initiative d’un projet de « vases communicants » : le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement. Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre.

La liste des participants est établie par Angèle Casanova, à laquelle Brigitte Célérier a désormais passé le flambeau (voir sa précieuse anthologie).

Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de publier une nouvelle fois ici, sur Métronomiques, un texte de Giovanni Merloni tandis qu’il m’accueille sur son blog le portrait inconscient.

________________

Parterre ou terrasse du théâtre de la vie ?

Aveugle, j’en avais effacé la photographie.

Remémorant, ensuite je retrace la lugubre

Illusion d’un espace infini de poubelles.

Seront-ils en mesure d’y bâtir des merveilles ?

 

Prison pour mes yeux enfantins ou méfiants,

Au-delà de ces barres tournantes,

Roulerais-je insouciant ? succomberais-je pourtant ?

Immobile la tour aux ampoules roulantes

Sinistre elle m’évoque la cadence des pas…

 

Policiers ? ou les pas d’innocents ouvriers ?

Architectes arpentant des chimères ?

Revenants dans un rêve de sons et lumières ?

Images faussées par d’habiles sorcières ?

Sur la grue le démiurge nous étale une promesse :

 

Promenades insouciantes sur le toit jardinier

Ascenseurs transparents de palier en palier

Renouveau des boutiques dans l’esprit des bobos

Inutile de dire qu’il y aura des bistrots…

Spectacles pour le peuple, ô LIBERTÉ CHÉRIE !

 

Chantier Halles 20.11.14_DH(Chantier du Forum des Halles, Paris, 20.11. Cliquer pour agrandir.)

texte : Giovanni Merloni

photo : Dominique Hasselmann

Tagué , ,