Archives de Tag: Moscou

Immeubles immobiles dans un Paris paisible

Imm1 15.3.22_DH

(Paris, Belleville, 15 mars.)

Je regardais ces immeubles immobiles et je pensais à ceux de certaines villes d’Ukraine, comme Kiev le matin du 15 mars, éventrés, charcutés, désossés, ensanglantés, incendiés par l’armée du dictateur russe, mais ici nous étions dans un Paris paisible, les quatorze ou quinze étages présentaient une architecture ordonnée et non un empilage de balcons démantibulés, de fenêtres éclatées, de parquets découpés, d’escaliers escamotés, de lumières éteintes avec des flammes à leur place.

Comment le Chef de l’État – même en « tenue de « combat » avec son sweat à capuche et écusson de commando parachutiste – pouvait-il regarder, apparemment impassible, ces massacres quotidiens, ces bombardements répétés et augmentés, ces « frappes » sur des hôpitaux, des écoles, avec leur lourd bilan hémorragique de morts et de blessés ?

Certes, il proposait soudain une « protection » à la journaliste de télévision Marina Ovsyannikova qui avait osé brandir en direct pendant le journal télévisé du soir, le 14 février à Moscou, une pancarte contre la guerre et son fomenteur (ou vrai menteur) et la propagande en boucle que la chaîne nationale russe diffusait depuis le début de la prétendue « opération militaire spéciale ». Encore fallait-il espérer que cette héroïne puisse franchir les barreaux d’une geôle de la police politique ! Libérée dans l’après-midi, écopant d’une amende, elle risque une condamnation pénale.

La mollesse visible de l’action de la France (les « coups de fil » régulièrement échangés entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine stoppaient-ils les coups de boutoir quotidiens des avions et des blindés du Brutus moscovite ?), sa diplomatie à la remorque – malgré un ministre des Affaires étrangères se revendiquant « de gauche » – et les images dévastatrices du conflit dressaient un tableau apocalyptique du « théâtre des opérations ».

Ici, le 24 avril prochain sonnerait l’heure de la victoire éclatante d’un « chef de guerre » (contre le Covid-19)… tandis que l’odeur des ruines fumantes de l’Ukraine nous parviendrait peut-être pour accompagner les hourrahs des troupes macronistes descendues, après vingt heures, dans la rue et ensuite sans doute dans un restaurant chic des Champs-Élysées.

Imm2 15.3.22_DH

(gifs : cliquer pour agrandir.)

Tagué , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :