Archives de Catégorie: essais divers

Voiture en friche

(Paris, 7.1.19. Cliquer pour agrandir.)

Il pleuvait un peu, les gouttes s’égouttaient, les balais balayaient, je m’étais garé mais sans descendre de ma voiture (il faisait déjà nuit) pour devoir mettre ma carte bleue dans le poteau-réceptacle et taper le numéro d’immatriculation de ma Scenic, des fois que me serait venue l’idée folle de récidiver sur le même emplacement de stationnement.

À Paris, la rue Léon Frot (11e) comprend une librairie jolie – jolie librairie, ça fait plutôt bégaiement – à l’enseigne de « La Friche », au numéro 36, tout un programme d’orfèvres ou de manifs.

J’écoutais, dans l’habitacle, la pluie sur le toit faire son boulot, sans rechigner, sans chipoter, sans pleurnicher. Des gens dorment (des gendarmes aussi) dans leurs voitures, paraît-il, sous l’ère macronienne.

– Oh, dis, tu aimes la conjonction des hasards !, pensais-je une fois encore en regardant le véhicule juste devant moi.

Des passants passaient, comme le temps, dirait Brasillach le fâcheux. Une douceur nocturne m’enveloppait, une sorte de voile céleste violet descendu à l’aide de poulies silencieuses et invisibles.

J’avais finalement allumé la radio de bord, sur la fréquence préréglée de TSF Jazz.

(Phil Woods, Stolen Moments)

Tagué , , , , ,