Archives de Catégorie: expos

Merci, Derain [3/3]

La relation artistique qu’entretint André Derain avec Guillaume Apollinaire est présente dans cette exposition magnifique.

Au détour d’une salle, on découvre une des illustrations réalisées (gravures sur bois) par l’artiste graphique pour le livre L’Enchanteur pourrissant (1909) d’Apollinaire dont on peut réécouter ici la voix, enregistrée le 24 décembre 1913.

André Derain aimait la poésie : mais la peinture n’est-elle pas de la poésie mise en couleurs ?

Il a posé aussi sa patte sur un recueil d’André Breton (les prénoms peuvent même se rencontrer), Mont de Piété (1916).

Mais il faut croire que notre peintre « avait l’œil » puisqu’il a toujours été intéressé par la photographie, dont on peut voir quelques images au très petit format dans le N° 1/3 de la présente série.

Quand on parvient au bout du clair labyrinthe (une tranchée sans schrapnells), on débouche sur la plus grande toile de l’exposition : La Chasse (1938-1944), qui est comme une allégorie fantastique des guerres – même si les humains sont incontestablement plus cruels que les animaux – passées, présentes ou à venir.

 

(photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ FIN ]

Tagué , , , ,