Archives de Catégorie: urbain

Prise en flagrant délit de taguer un mur

Hier matin, en allant au commissariat de police parisien de la rue Louis-Blanc (10e) et après avoir franchi la chicane devant l’entrée, ouvert mon sac, mon blouson, m’être fait fouiller et palper par un policier « lourdement armé », j’ai pu remplir ma procuration pour le second tour des élections législatives du 18 juin (l’appel de Macron).

J’avais juste photographié cette petite fille prise en flagrant délit de taguer un mur, situé peu avant le lieu « régalien » où figure toujours la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, et où ont été aimablement proposées des tables mises à la disposition des électeurs afin qu’ils remplissent – sans faire une seule rature – les fiches cartonnées prouvant leur civisme.

Et je me suis demandé, en sortant du commissariat, si cette « exposition » dans la rue était bien légale  : le document instituant une sorte d’état d’urgence permanent et reconduit a-t-il intégré un paragraphe pour ces assauts muraux, à moins que cet article n’ait été, lui aussi, déjà « retoqué » par le Conseil constitutionnel ?

Plaisir de toujours regarder s’envoler l’imagination horizontale, verticale ou autrement.

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Oscar Peterson, On the Sunny Side of the Street)

Tagué , , , , ,