Quelques mysTER de l’Ouest °° 2/4 °°

(Montrichard, sur le quai, 24 septembre. Agrandir.)

Il paraît que c’est courant (électrique), ces retards du TER Saint-Pierre-des-Corps/Montrichard et vice-versa, là où l’on peut « correspondre » avec un TGV en provenance de Paris ou y retournant.

Une heure d’attente à poireauter – « problème de signalisation » – et puis cette petite gare, ouverte aux quatre vents, ferme à 13 heures, bonjour le service public, mais la petite porte donnant sur le quai demeure ouverte (il suffit d’avoir son billet en poche).

On a donc le temps d’aller manger, juste à côté, au buffet du « Restaurant de la gare ». Les deux voies ferrées sont désertes, mais il suffit de les enjamber grâce à une passerelle si le train arrive de l’autre côté du bâtiment : c’est vraiment moderne.

(Ray Charles, I’m Movin on)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

20 réflexions sur “Quelques mysTER de l’Ouest °° 2/4 °°

  1. brigetoun dit :

    délicieusement moderne

  2. Délicieusement désuet, à défaut d’être pratique

  3. Francesca dit :

    La restauration SNCF de l’autre côté des voies ne s’envisage que si on a oublié son livre, car elle ne mérite que rarement le déplacement…

  4. PdB dit :

    moderneusement délicieux (demain sur Pendant le week-end je pose le contrechamp – on aime la gare de Montrichard (comme Salvador D. aimait celle de Perpignan) : je mets le lien demain)

  5. Godart dit :

    Longitudinal est le parcours de la voiture, raccord avec les hachures du banc coloré. L’antenne de télévision de la maison borgne s’élève cherchant désespérément pour trouver non de l’air pour respirer mais un soupçon de TNT à capter.

  6. jacques mounier dit :

    Beau port de pêche, en effet….‌  

  7. 2020 – 1920, changement de quai s’il-vous-plaît !

  8. Aunryz dit :

    Ce grand écart entre l’attente que l’on imagine
    sur ce banc immobile (et lui c’est sa condition)
    et
    la chanson
    qui engage au mouvement (voir même en tous sens)

    un délice.

  9. En fait les petites gares des TER de province n’en sont plus, des robots vous délivrent les billets en échange d’une carte bancaire, aucun humain n’est présent pour vous renseigner, et une voix sortie d’Orange mécanique vous signale que le TER 3454 est annoncé sur la voie 3 en vous recommandant de ne pas traverser les rails devant lui…
    Quant au café de la gare il a été racheté par quelques amateurs de train électrique qui en ont fait un loft à la dernière mode.

    • @ mchristinegrimard : là, il y avait une employée, derrière le guichet, qui était la première à déplorer ces retards incessants et habituels dus à la maintenance des voies qui dépendait de la gare de Tours…
      Le Café de la gare existe encore (à Paris), et on y rêve toujours de Miou-Miou ! 🙂

  10. rien ne se démode plus vite que la modernité, surtout à la campagne (et quand il pleut ou vente !!)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :