Solitude hautaine, perçante et découpée

Mouette 20.1.23

(Paris, canal Saint-Martin, 20 janvier. Agrandir.)

(Charles Mingus, Boogie Stop Shuffle)

D.H.

Tagué , ,

23 réflexions sur “Solitude hautaine, perçante et découpée

  1. patrickl7 dit :

    Magnifique image !

  2. lyssamara dit :

    Sur le gris, le céleste ! (En écho à « sous les pavés, la plage »)
    🙂

  3. PdB dit :

    oh Charly et ses harmoniques…

  4. superbe image
    bel éclairage et toute toute bonne musique
    merci

  5. Mais keskelcroi,
    cette mouette,
    si loin de l’eau et des falaises ?
    croik’Notre-Dame c’est l’Aiguille Creuse ?
    croik’l’épave est sous Paris-plage ?
    prend Beaubourg pour un conteneur ?
    el’espère Paris-port-de-Mer ?
    el’est vraiment dans les nuages.

  6. maudsebier dit :

    Qu’il est beau, qu’il est libre « ce voyageur ailé » !

  7. lyssamara dit :

    Saint Nicolas du Chardonnet ? Brrr, qu’irait-elle faire dans cette galère !

  8. gballand dit :

    ça « shuffle » dur sur le canal !
    On aurait presque envie de jouer à la mouette le temps d’un boogie. Des couleurs étonnantes.

  9. Robert Spire dit :

    La beauté figée du vol de cette mouette ne me fait pas oublier la pluie de fientes acides de ces volatiles hautains et majestueux, sur nos bouffissures de béton et de métaux. 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :