Archives du 12/08/2015

Quelques cartes postales d’Arles, enfin parvenues à destination (la Poste n’est plus ce qu’elle était !)

C’est peut-être le lieu et son dépouillement qui m’ont plu d’abord, dans cette expo de photographes japonais à Arles, vue le 29 juillet dernier.

J’ai particulièrement aimé les clichés d’Eikō Hosoe et cette intrication du quotidien et de son fantastique sous-jacent.

Et puis ces cimaises rouges comme un fond d’œil, qui mettent en valeur aussi bien le noir et blanc que d’autres couleurs.

En sortant, une jeune femme captait des photos de touristes et son élan photogénique semblait en phase avec la succession d’images accrochées à l’intérieur de l’église Sainte-Anne.

Nous sommes ensuite passés par l’amphithéâtre romain dévolu maintenant à des spectacles plus contemporains.

Arles : il restait tant d’autres rassemblements de photos aussi à découvrir un peu partout, dans cette ville argentique devenu mythique – le Premier ministre Manuel Valls avait coché cette halte le 20 juillet sur son agenda (f)estival – mais on devait filer ensuite vers la Camargue.

Arles1_DH

Arles1bis_DH

Arles1ter_DH

Arles2_DH

Arles3_DH

Arles3bis_DH

Arles3ter_DH

Arles4_DH

Arles5_DH

Arles6_DH

Arles7_DH(Toutes les photos sont agrandissables.)

(Clifford Brown, Sandu)

Tagué , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :