On balance vers le fléau

(Paris, rue Beaurepaire, 10e, le 8.11. Cliquer pour agrandir.)

Le génial et très chouette Nicolas Hulot, avec son habit d’alibi écologique gouvernemental, semble se dégonfler jour après jour : la piscine nucléaire prend l’eau et l’ancien agité d’Ushuaïa en est réduit à renvoyer Ségolène Royal dans ses platebandes sur le glyphosate.

On comprend que tout ce qui est fléau (rapport à l’agriculture ancienne et « bio » avant la lettre) penche de plus en plus vers la catastrophe : les « Paradise Papers » ne font désormais, après les « Panama Papers », qu’ajouter au dévoilement de la grande imposture capitalistique mondiale dont le Président Emmanuel Macron, qui ne s’est pas encore exprimé sur ce sujet apparemment accessoire, tente de diriger, au gré des vents multinationaux des grandes entreprises, la marche de plus en plus chaotique.

(The Doors, The End)

Tagué , , , , , , ,

40 réflexions sur “On balance vers le fléau

  1. brigetoun dit :

    le président Macron a fait entrer la France dans le match européen de la baisse des impôts sur les sociétés et sur le capital (en tentative vaine… tirant l’ensemble vers le bas et entérinant le soit-disant ras le bol fiscal… et la faillite des hôpitaux etc…)

  2. L’Europe Libérale gobe du glyphosate et perd des points de QI

  3. gballand dit :

    Inventaire avant la catastrophe ultime 😉

  4. @ gballand : Hulot pourrait s’occuper des ratons laveurs ! 🙂

  5. Dom A. dit :

    L’excès d’argent doit s’apparenter à une overdose de Paradise Poppers.
    Les contrats aidés ont été diminués, cette nuit, pour protéger les plus pauvres de ce fléau upper class.

  6. ANCEAU dit :

    l’actualité est d’une indécence complète, et les « Français des veaux » pour ne citer personne!!! 🙂 Il y a déjà des années qu’on nous révèle un tas de scandales dans tous les domaines : sociétaux, financiers, environnementaux et, que se passe-t-il? Nothing!

    • @ Anceau : le « libéralisme » en est le plus bel exemple et des Bruno Le Maire ou autres Pierre Moscovici feignent de s’apercevoir soudain du système auquel ils ont ou sont en train (« en marche ») de contribuer. 🙂

  7. Godart dit :

    J’écoute François Ruffin sur France Inter qui fait écho à vos propos. Il y a des concordances dans le temps qui rassurent.

  8. Arlette A dit :

    Rétropédalage, dit Plantu ce matin.

  9. Alex dit :

    Panama Papers : 2017, il est interdit d’interdire la libre circulation des biens et des marchandises. Traduire, plus on est riche, plus on peut voler l’état en toute légalité.

    Cette mondialisation de la marchandisation est toute au bénéfice du grand banditisme.
    Nicolas Hulot est pris au piège, il s’enfonce dans un bourbier.

  10. Francesca dit :

    Complètement dégoûtée de ces nouvelles -qui ne le sont pas- et du manque total de réactions efficaces, j’aimerais entendre Karl déclarer que ce capitalisme, plus triomphant que jamais, est en phase de déliquescence…

    • @ Francesca : « Est-il besoin d’une grande perspicacité pour comprendre que les idées, les conceptions et les notions des hommes, en un mot leur conscience change avec tout changement survenu dans leurs conditions de vie, leurs relations sociales, leur existence sociale ?
      Que démontre l’histoire des idées, si ce n’est que la production intellectuelle se transforme avec la production matérielle ? Les idées dominantes d’une époque n’ont jamais été que les idées de la classe dominante. »
      (Karl Marx, Le Manifeste du Parti communiste, 1847, 10 x 18, 1962, page 43)

  11. Pas d’accord pour Hulot, Dominique.

  12. Hulot ? qui est-ce ? Je ne connais que celui des vacances 🙂

  13. Alex dit :

    @ DH et Marx : « En mon âme et conscience, je jure… », dit-on au tribunal !
    On a conscience de notre conscience, peut-on dire, lorsqu’on est tout-à-coup indigné par une injustice…criante.
    (Contestation rapide de la définition de la conscience de Marx. Concernant les idées, que fait-il aussi de la télépathie, chère aux poètes ?)

    Pour Macron, le nouveau diable, il ne fait qu’obéir aux ordres de Bruxelles.
    Les directives de Bruxelles proviennent d’une source anonyme. Commencer par découvrir qui se cache derrière ce bazar.

    Relire Huxley et Orwell, ou bien le résumé sur Wikipedia !

    • @ Alex : Merci pour vos conseils de (re)lecture, je n’avais jamais entendu parler de ces écrivains aux patronymes étrangers ! 🙂

      • Alex dit :

        Naturellement, je ne me permettrai jamais de vous conseiller !
        Je m’adresse à la cantonade.

        @ Alex : mais la cantonade, pratiquant peut-être le farniente sous la tonnelle, connaît tout ça par cœur ! D.H. 🙂

  14. il en avale le sieur Hulot ! Et pourtant je n’arrive pas à lui taper dessus. Pas facile le job

    • @ les cafards : on ne lui tape pas dessus, on savait qu’il allait se retrouver dans un nid de moustiques-tigres… et le glyphosate pourra peut-être, en attendant son interdiction (reportée aux calendes grecques), le protéger jusqu’à ce qu’il décide d’aller se balader ailleurs. 🙂

  15. Alex dit :

    La conscience, déjà au temps des Égyptiens, a été localisée dans le cœur, et ce dans toutes les civilisations. Elle est en relation avec les mouvements du cœur et de l’affectif, d’où la juste indignation.
    Par contre, le raisonnement a été depuis toujours localisé dans le cerveau.

  16. Godart dit :

    Le pire de l’histoire s’est fait dans la dissimulation, et sans vouloir établir de parallèle Nicolas Hulot se trouve embringué dans une forme de dissimulation hypocrite gouvernementale. Un seul conseil : qu’il quitte au plus tôt ce navire pour la survie de son intégrité.

  17. Alex dit :

    Les vendeurs de poisons exercent menaces et chantage auprès des gouvernants, ce qui prouvent qu’ils sont mafieux – et quoique que leur camelote ait été reconnue en tant que poison par le corps médical – faits qui durent depuis plus d’un siècle.

  18. Alex dit :

    Merci pour le lien. C’est au XIXëme siècle que l’on a commencé à essayer de fourguer aux paysans des engrais chimiques et autres poisons, grâce aux progrès de la chimie, dont on a voulu tout de suite tirer des bénéfices !
    Parallèlement est née l’agriculture dite aujourd’hui biologique, surtout représentée par la bio-dynamie de Rodolphe Steiner, Suisse allemand.

  19. ceux qui voyaient ça arriver dès avant les élections vous saluent

    • @ Christine Simon : ce néo-libéralisme avec ses godillots « en marche » transportait logiquement avec lui ce que certains font mine de découvrir aujourd’hui, et plus précisément grâce à l’action des médias non inféodés à son idéologie.
      La fraude fiscale, entre autres, ne date pas des « Paradise Papers » qui en sont la preuve maintenant irréfutable. 🙂

  20. Alex dit :

    Monsanto – italique souligné non-gras, maigre. Merci !

    @ Alex : merci (car pour moi le souligné n’apparaît plus !)… D.H. 🙂

  21. Alex dit :

    D’après mes lectures d’enfance, les pirates ont toujours planqué leur trésor dans des îles désertes, appelée aujourd’hui Paradise Papers.
    Le principe est le même, les pirates se sont simplement modernisés, ils se sont mis à l’informatique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :