Addiction post Bach [5]

Le soir du 12 juin, après avoir dit « Auf Wiedersehen ! » à la serveuse du restaurant Bach, nous reprenons la route pour aller découvrir notre hôtel moderne sans personne à l’accueil (il doit être 21 heures) et où l’accès se fait en tapant un code, juste à à l’entrée, qui permet d’ouvrir un petit coffre-fort contenant la clé des deux chambres retenues.

Le lendemain matin, excursion au château de la Wartburg, fief de Martin Luther (dont le nom était à lui seul assez musical) et où tout lui est consacré. Il est vrai que l’heure était à la « réforme »… en marche.

Le soir, on arrivera enfin à Leipzig et ce sera le premier concert du festival Bach – mais avec une œuvre qui ne sera pas de lui.

(La photo ci-dessus en dissimule une autre. Cliquer.)

(Toutes les photos sont agrandissables.)

(D. Buxtehude, Toccata in D minor, par B. Foccroulle)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

20 réflexions sur “Addiction post Bach [5]

  1. brigetoun dit :

    l’oeuvre c’était de Buxtehude ? (ma foi pas mal non plus 🙂 )
    et c’est très beau ce château (pour la photo cachée, mon ignorance de l’allemand ne m’a permis que de rapprocher deux noms) mais je me fais petite chose tremblante devant la force (c’est idiot… pas plus pacifique ici pour les vestiges de la même époque)
    merci toujours pour ce voyage musical

  2. @ brigetoun : Buxtehude, oui, c’est indiqué…
    La photo cachée montre un rapprochement qui fut fait entre le religieux et le politique d’alors. On pouvait trouver chez le premier tout ce qui pouvait alimenter, en cherchant bien, le second.
    Merci pour votre lecture suivie ! 😉

  3. Francesca dit :

    Le rapprochement fait frémir… mais je croyais que le second insistait toujours sur son catholicisme.

  4. Alex dit :

    Superbe château de la Wartburg !!!
    Ma famille maternelle est originaire de villages médiévaux, dans le Tarn et Tarn -et -Garonne, on n’imagine pas l’émerveillement pour un enfant de parcourir ces lieux tout en coins et recoins chargés de mystères et d’histoires…et d’une beauté, dont le regard esthétique du haut Moyen Âge était si différent du nôtre.
    Certaines de ces forteresses ont servi aussi de refuges religieux, en France c’étaient les Cathares.

  5. Alex dit :

    Je ne lis pas l’allemand, mais je devine la traduction, et j’imagine Luther, du fond de sa tombe, commenter avec véhémence les incessants conflits israélo-palestiniens.

    • @ Alex : Le titre de l’affiche (qui estropie « Volkstum » en « Volstum ») signifie : « Avec Luther et Hitler pour la foi et la nation ». Vous pouvez aussi ouvrir le lien mis en réponse à Francesca.
      Je n’ai pas le temps de traduire toute cette prose, imprimée qui plus est en caractères gothiques ! 🙂

      Une médaille portant ce slogan nazi est visible au Musée historique de Leipzig.

  6. beau face à face entre les oeilletons du casque et celui en reflet de l’appareil photo avant basculement vers l’écriture gothique menaçante

  7. PdB dit :

    les Beatles pour illustrer la déprime de madame May, ils y vont fort à l’allegemeine zeitung dis donc (pour micron the first : accueillir pour la fête nationale un raciste, xénophobe, homophobe, phallocrate misogyne sans compter voleur et menteur « notre » président a de ces errements…) (je me permettrais d’emprunter ta 5° photo pour ma collection si tu permets, évidemment)

  8. @ PdB : Je voulais voir comment ce journal allemand, disponible à l’hôtel, parlait de Macron deux jours après son élection : une mini-colonne en page une, mais quand même un article plus étoffé en page trois. Un peu de musique « dans le vent » ne gênait pas !

    Quant à l’invitation faite à Trump, Macron joue sur les coups de com’ (voir également sa convocation lundi prochain du Congrès à Versailles juste avant l’intervention de son Premier ministre) et ne s’embarrasse pas vraiment – apparemment – d’autres considérations « éthiques ».

    Pour la photo, no P(d)B : je sais que tu aimes le lion de Venise, celui-ci a juste un accent nettement plus guttural ! 🙂

  9. les Caphys dit :

    une architecture peu commune

  10. Alex dit :

    Merci, Dominique, une bonne opportunité pour réviser la pensée de Luther. C’est pas gai ! Fallait être du bon côté, sinon, gare ! Pas question de rigoler.
    Au risque de blasphème, je me demande si Luther ne forçait pas un peu sur la dive bouteille…(il avait peut-être le vin mauvais).

  11. Alex dit :

    L’étude du catharisme, doctrine fleurissant au pays maternel, amène à s’intéresser aux différentes branches des religions et en Europe et dans le monde. Les partis politiques n’ont commencé a exister qu’à partir de fait du XXème siècle.
    Conclusion: JS Bach avait raison. Échapper au piège des mots par l’art. La musique, la peinture…

  12. […] (hommage au type qui tient à deux mains son bureau, c’est beau) hier, il y avait chez le Chasse-Clou cette image-là (il me la prête, je la lui rends) (carrée en diable) (ou en lion, plutôt) (il […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :