Canal au noir

Sombre

coulée

et ses flots

d’apparence

dormants

canal

au noir

histoire

d’eau

à dormir couché

en chien de fusil

voitures

interdites

mais amphibies

sous la surface

leurs feux remontent

éclatants

les corps gonflés

gémissent

des brassières

rouge et blanc

flottent

près des brasseries

le long de la rive

Le Canaletto

est rempli

les affaires marchent

en zigzag

comme les zombies

qui hantent presque silencieusement le paysage urbain et longitudinal

canal-3-3-17_dh(Paris, canal Saint-Martin, le 3 mars. Cliquer pour agrandir.)

(Dominique Pifarély Quartet, Tout a déjà commencé)

Tagué , , , ,

23 réflexions sur “Canal au noir

  1. gballand dit :

    Le plaisir de l’absence de ponctuation c’est que l’on peut agencer à sa façon, même dans l’obscurité du canal 😉

  2. brigetoun dit :

    oui, ça marche ce matin à la lecture 🙂
    (merci pour les mots, la belle image pour rêver, et Pifarély)

  3. Après la neige lozérienne, un canal du matin… 🙂

  4. Merci pour cette Magnifique coulée des mots et cette belle ambiance musicale !

  5. @ mchristinegrimard : la glace n’aura pas tenu longtemps et les reflets sont ainsi moins gelés (merci pour votre commentaire) ! 🙂

  6. Oui c’est très beau

  7. Alex dit :

    La première fois que j’ai vu le canal Saint-Martin – mes parents, qui voulaient me le faire découvrir, habitant le sud de Paris, c’était alors toute une expédition que de passer à la rive droite – et vice et versa – et ça l’est encore – la déesse gallo-romaine Sequanna continue de s’imposer er de s’exprimer –
    Donc, la première fois que j’ai découvert le canal Saint-Martin, j’ai eu peur. Un mélange de beauté et de mort.
    J’ai ressenti ce qu’exprime parfaitement le poème de Dominique Hasselmann.

  8. Alex dit :

    Des poètes et des chamans un peu fous – ont prétendu que les émotions et les fantasmes des visiteurs restent sur le lieu –

  9. Francesca dit :

    Même si le poème se veut anxiogène, la photo est apaisante avec les tranquilles promeneurs et l’eau calme où se reflètent les douces lumières.
    Mais le violon de Pifarély crie très fort « Attention » à cette jeune lectrice assise trop près du bord du canal…

  10. czottele dit :

    « les affaires marchent
    en zigzag
    comme des zombies
    qui hantent presque silencieusement le paysage urbain et longitudinal »
    c’est pour moi la vraie tonalité du texte, et ce n’est ni sombre ni mélancolique mais presque… vivant!

  11. PdB dit :

    la jeune femme là qui regarde son smartphone (bientôt obligatoire pour tous) ce que c’est joli… (en tout cas, il ne pleuvait pas, c’est pas comme aujourd’hui – malheureux deuzèf avec sa stature d’homme providentiel et ses affidés du « sens commun » (de chiottes) (pardon d’être trivial) rincés au Troc comme tu dis…) (:*))

    • @ PdB : les smartphones (interdits par Macron dans les lycées et collèges, voilà un point essentiel de son programme présidentiel, alors que les règlements intérieurs de ces établissements le stipulent déjà depuis des années !) jouent les lucioles dans la nuit…

      Quant à FF, son parapluie du JDD de ce matin ne lui servira sûrement pas à sortir du bain de sa campagne « bizarre » (pour reprendre son propre qualificatif) dans lequel il s’est englué.. 😉

      • Alex dit :

        Macron a vendu l’aéroport de Toulouse-Blagnac, où se trouve le siège de l’aviation française, aux Chinois, qui avec les avions qu’ils nous achètent, créent des lignes concurrentes, pour torpiller Air France.
        Quant à FF, pour résoudre le chômage grandissant, il nous a promis de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, ainsi que la sécurité sociale, déjà promise à une assurance privée, aux actionnaires internationaux.
        Nos candidats à l’Elysée ont des logiques très personnelles !

  12. @ Alex : à qui faire désormais confiance ? « That is the question !!! » 🙂

  13. En retard de quelques wagons mais j’ai quand même marché le long du canal avec Pifarely. J’aime beaucoup votre écriture poétique (entre autres)…

  14. @ les-atelirs-du-deluge : il n’est jamais trop tard pour bien lire… Merci pour votre passage ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :