En passant par la Bretagne… [3]

lan22_DH

(Poul-Rodou, 23 février.)

lan21_dh

(Coat Roué, 24 février.)

lan23_dh

(Île Grande, 24 février.)

lan24_dh

lan25_dh

lan26_dh

lan27_dh

lan28_DH

lan29_DH

lan30_DH

(Photos et gifs : cliquer pour agrandir.)

(Art Farmer, Fair Weather)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

16 réflexions sur “En passant par la Bretagne… [3]

  1. MERCI – me sens bien devant vos images

  2. Francesca dit :

    Un millénaire que je n’ai vu L’Īle Grande. Merci de ce voyage que je ne ferai peut-être plus…

  3. Godart dit :

    Ces photos de bord de mer toujours aussi belles et cette herbe couchée toujours aussi polissonne.

  4. PdB dit :

    les pins parasol c’est magnifique – bord de mer – et l’île Grande … extra (je me souviens)

  5. Robert Spire dit :

    « En passant par la Bretagne » , on voyage de Poul-Rodou à St-Pol-Roux, « Prière à l’Océan »:
    « Ogre aux dents de récif qui croque des tas d’hommes comme sur la terre nous croquons des pommes,
    Nappe d’orgie sur quoi les flottilles sont les friandises, les escadres les gigots,
    Insondable estomac où se digèrent les naufrages dont les épaves rares sur les flots figurent les os,
    Diaphragme innombrable au muscle soulevé depuis les tréfonds inconnus jusqu’à l’éclair des nues,
    Jungle liquide des sautes-de-vent accouplés aux brisants,
    Harpagonie de trésors engloutis,
    Joute des aventures d’or et des squales d’acier,
    Cimetière dansant où les péris se heurtent, l’alliance au doigt,
    Farouche pêle-mêle où tout se trouve – sauf un cœur, Océan…
    (…)
    Laisse l’humanité jouir de ta beauté,
    Puis, si, vivant de toi, l’homme se rit de toi,
    Mon grand parmi les grands, eh bien fais comme moi :
    Aime quand même, aime encore plus et davantage !
    Et lorsque les moqueurs accablent ta bonté,
    Lance-leur des baisers à travers le visage.
    Enfin cueille la nuit les anciens engloutis
    Et porte-les, en les berçant, sur quelque plage,
    Au patelin sacré d’où ils étaient partis ! »

    • @ Robert Spire : merci pour… l’extrait de ce poème de Saint-Pol Roux : vous n’avez pas été avare avec cette « harpagonie » !
      J’aime bien son portrait par Félix Valloton (André Breton a su lui rendre hommage bien avant qu’il ne disparaisse dans les flots de l’Histoire littéraire). 😉

  6. Déjà GRAND MERCI pour ces images qui apportent de l’air (avant de repartir en apnée ?), qui ouvre l’horizon, et bien sûr Art Farmer qui nous entraîne à rester dans le rythme, quand bien même (ou peut-être surtout) il vient en contre-temps de mauvais joueurs,
    et pour une raison inconnue des articles ne me parviennent pas, cela arrive, donc je les ai découverts, lus, appréciés et vous risquez de vous retrouver avec une ribambelle d’étoiles, car j’ai acté à la fin de mes lectures,
    très bon week-end à vous

    • @ Louise Salmone : oui, j’ai vu aujourd’hui la signalisation de vos lectures s’enchaîner, et je ne comprends pas pourquoi les petits porteurs (en vélo) de ces messages ne vont pas jusqu’à vous en temps utile…!
      Mille mercis alors pour ce retard rattrapé et vos appréciations ! 🙂

  7. Belles images d’ouverture et de respect (tout ce qui manque, donc). Puissent les réfugiés être accueillis avec autant de tact !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :