Photos géantes accrochées en plein air de-ci de-là

Il arrive que l’on aperçoive dans Paris des photos géantes accrochées en plein air de-ci de-là, que ce soit sur les grilles du jardin du Luxembourg, sur celles de la gare de l’Est ou bien, comme ici, à l’extérieur de la station de métro Jaurès.

Dans le dernier cas, peu de piétons peuvent les remarquer puisque ce n’est pas vraiment un lieu de passage pour eux.

Accrochage1_DH(Boulevard de la Villette, 19e, 18.9.14, 12:00. Cliquer pour agrandir.)

Il est donc plus simple de créer soi-même le cliché qui sera collé sur la carte SD de l’appareil photo ou du téléphone, à condition de capter la scène qui pourrait retenir l’attention et, si nécessaire, d’opérer discrètement.

La deuxième photo m’a ainsi transporté en quelques secondes dans un pays du Maghreb (Maroc ou Algérie ?) : même soleil et ombres mêlés, même tranquillité, même impression d’être assis aussi, là, tout simplement, à regarder le temps passer avec lenteur et à en goûter le charme distillé ou infusé.

Accrochage2_DH(Rue de Tanger, 19e, 18.9.14, 12:14. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , , , , ,

24 réflexions sur “Photos géantes accrochées en plein air de-ci de-là

  1. brigetoun dit :

    je suppose qu’ils aimeraient bien que ce soit vraie transplantation pour un instant les assis
    (très belle photo)

  2. francisroyo dit :

    Superbe photo rue de Tanger

  3. nanamarton dit :

    elle mériterait bien les cimaises de la RATP, votre seconde photo… mais elle est aussi bien là où elle est, pour notre plus grand plaisir !

  4. gballand dit :

    Il n’est donc pas nécessaire de voyager puisque l’on trouve tout les pays du monde chez soi 😉

  5. Alex dit :

    On manque de lieux d’exposition. Je ne connaissais pas celui-là. Écrivons pour en suggérer.
    Merci à Dominique de nous en faire découvrir.

    • @ Alex : ils sont temporaires et aléatoires…

      • Alex dit :

        Dominique: c’est mieux que rien – en attendant encore mieux ! Si nous ne nous battons pas sur tous les fronts, le sens esthétique va disparaître – voir la mondialisation des plages bétonnées, des zones pavillonnaires, etc…

        @ Alex : vaste programme, certes ! D.H.

  6. À Paris on a tous besoin d’un peu de lenteur…

  7. Faire vivre l’Art en l’offrant au regard des passants, serait probablement le moyen de nous faire sortir d’un quotidien où la grisaille et la routine nous plaquent au sol.

  8. Godart dit :

    J’aime cette envolée de la culture underground métropolitaine.

  9. Dom A. dit :

    L’ombre est un continent, et la mer se rapproche.

  10. @ Dom A. : géographie à portée de vue(s)…

  11. Zoë Lucider dit :

    Contraste des couleurs vives de leurs vêtements avec l’habituelle grisaille des rues

  12. @ Zoë Lucider : ils ont emporté le soleil avec eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :